Menu
Your Cart

Société de la Charité Maternelle à Paris. Plan de le ville de Paris, Divisé par Quartiers avec Nomenclature.

Société de la Charité Maternelle à Paris. Plan de le ville de Paris, Divisé par Quartiers avec Nomenclature.
Société de la Charité Maternelle à Paris. Plan de le ville de Paris, Divisé par Quartiers avec Nomenclature.

Description

Publisher / Artist : DEVRAINNE, E. 
Title : Société de la Charité Maternelle à Paris. Plan de le ville de Paris, Divisé par Quartiers avec Nomenclature. 
Published : Imprimerie Mercier, Clichy, 1876 
Size : 355 x 480mm. 
Colouring : In attactive original colours. 
Condition : Petit in-folio oblong de (1) f. de titre, (14) ff. de nomenclature et 80 planches, cartonnage éditeur. Reliure restaurée, dos refait, armes de Paris sur le premier plat encore visibles. Papier légèrement jauni. 



Rare atlas de Paris dressé par E. Devrainne, divisé en 80 quartiers et colorié par Le Roux (Le Roux pinxit).
Illustré d'une page de titre aux armes de Paris avec sa devise "Fluctuat nec mergitur", de 14 ff. de nomenclature des rues par ordre alphabétique et de 80 planches lithographiées figurant les 80 quartiers de Paris. Chaque cartier a été soigneusement colorié par Le Roux.
Cet atlas, vraisemblablement commandé par la Société de la Charité Maternelle de Paris, recense et figure par quartier l’emplacement de la communauté en indiquant le nom de la dame administrante. Chaque quartier porte l’adresse et le nom inscrits à la plume.

La Société de la Charité Maternelle, association de bienfaisance fondée en 1784 par Madame de Fougeret, avait pour but d’éviter l’abandon des enfants par les mères se trouvant dans un état de grande pauvreté et de réduire la mortalité des nourrissons. L’association œuvre toujours et continue à aider les familles démunies.

"1784 : Création de l’Association par Madame de Fougeret. L’association a alors pour but d’éviter l’abandon des enfants par les mères se trouvant dans un état de grande pauvreté et de réduire la mortalité des nourrissons. La Reine Marie Antoinette en assure la présidence en 1788.
Pendant la Révolution, l’association poursuit son œuvre, soutenue par l’Assemblée Nationale (décret d’attribution de subvention en 1791).
A partir de 1801, après les troubles révolutionnaires, son travail reprend de façon plus organisée. Son essor ne cesse de croître tout au long du XIX siècle sous les présidences de la Reine Marie-Amélie, de l’Impératrice Eugénie, avec la création d’une filiale « l’Œuvre des berceaux » et l’ouverture de plusieurs « Société Maternelle » dans une quarantaine de villes de France."

1,750€
50 views
This site uses cookies to provide you with a great user experience. By using ParisCityArt, you accept our use of cookies and privacy policy.